Real Time Web Analytics Petit-déjeuner AGORA -À qui appartenait l’archipel d’Hochelaga ? Montréal au temps de Jacques Cartier

CDC - Beauharnois-Salaberry

Contactez-nous: (450) 373-4504 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 CDC Beauharnois-Salaberry

Bienvenue au CDCExpress !

Petit-déjeuner AGORA -À qui appartenait l’archipel d’Hochelaga ? Montréal au temps de Jacques Cartier

dejeuners agora

À qui appartenait l’archipel d’Hochelaga ?
Montréal au temps de Jacques Cartier
avec
Roland Viau

Au cours des derniers mois on a entendu Marc Miller, député fédéral d’un comté du sud-ouest montréalais faire la déclaration suivante en langue Mohawk à la chambre des Communes « C’est la langue du territoire que je représente.... Le centre-ville de Montréal, la terre traditionnelle Mohawk ». Lors de la présentation du film Hochelaga terre des âmes, l’ex-maire de Montréal, Denis Coderre, a fait le commentaire suivant : « Je vous rappelle que nous vivons sur des terres autochtones non concédées ». Et plus récemment, lors de son intronisation comme nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante reprenait le même commentaire en parlant du territoire de la ville comme d’une terre autochtone non concédée.

Pour faire la lumière sur ces affirmations, Café AGORA invite Roland Viau qui propose d’élucider trois questions :

1- Qui étaient les natifs qui occupaient et exploitaient le territoire de l’archipel d’Hochelaga au moment du premier contact avec les européens en 1535 ?
2- Qu’est-il advenu de ces insulaires entre les visites éclairs de Cartier et Roberval (1535-1543) et l’arrivée de Champlain (1603) ?
3- Où était situé l’énigmatique village d’Hochelaga visité par Jacques Cartier en octobre 1535 ?

alain viau photo

Campivalencien d’origine, chercheur et enseignant retraité du Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, Roland Viau a, entre autres, publié cinq essais anthropologiques et historiques dont Enfants du néant et mangeurs d’âmes qui s’est mérité un premier Prix du Gouverneur général du Canada et un deuxième prix du Gouverneur général pour la publication d’Amérindia.

Dimanche le 3 décembre
toujours de 10 heures à midi,
au 222 Alphonse-Desjardins, Salaberry-de-Valleyfield,
avec un frais de 5$ qui couvre le petit-déjeuner et les frais de nos conférenciers

 

Vous êtes ici : Accueil CDCExpress Petit-déjeuner AGORA -À qui appartenait l’archipel d’Hochelaga ? Montréal au temps de Jacques Cartier

Notre mission

Regrouper les organismes communautaires et assurer la représentation nécessaire afin de stimuler la participation active du secteur communautaire vers l'ensemble du développement socio-économique de son milieu.

La suite

Connectez-vous à nous !